Démarche

Formée au dessin et modèle vivant, à l’Ecole Publique de la Place des Vosges, à Paris, et diplômée de Science-po et de Paris IV Sorbonne en anglais, Jacqueline Chesta mène en parallèle deux carrières dans le journalisme et le théâtre, avant de revenir aux arts plastiques.

De 1992 à 2002 elle développe sa pratique de la nature morte à l’aquarelle humide sur humide dans l’Atelier de Jean Louis Morelle. Lumière et atmosphère sont les mots clés de sa recherche. Ses thèmes de prédilection seront les bistros d’hier et d’aujourd’hui, la danse, les guinguettes, à l’aquarelle puis à l’huile.

En 2006, elle se met à noircir des carnets de croquis au stylo pinceau dans le RER et le métro. Ainsi naît la série des peintures sur toile de lin brut : Croquis sur Toile. Toujours explorée aujourd’hui.

En mai 2010, une sélection de 36 croquis, préfacée par Pascal Odille, expert en art contemporain, sort sous le titre La Ligne B.

En mars 2012, Elle présente ses croquis sur toile dans l’exposition Paris Dessus Dessous en duo avec Amadou Gaye, photographe et comédien, à la Médiathèque de Fontenay-aux-Roses, ville où elle réside.

Ce même travail est développé dans l’exposition CroquenRame, en juin 2014 à la Mairie du 7ème. Il met en scène le quotidien des parisiens à partir de ses dessins pris sur le vif au stylo pinceau. La couleur désormais l’emporte. À travers des personnages vigoureusement dessinés, Jacqueline Chesta magnifie la routine de tous les jours en mettant l’accent sur les individus. Sur un fond  de toile de lin brut les personnages se détachent vivement, éclats de chair colorée dans les rames.

Membre du collectif Delignesenligne, l’artiste continue de croquer dans le RER B et le métro. Un ouvrage de 336 pages paraît chez Eyrolles en octobre 2015 grâce aux contributions de 75 croqueurs de métro, dont elle fait partie. Les croqueurs exposent en 2016 dans les locaux de la RATP.

Depuis 2012, elle explore deux nouvelles pistes sur les thèmes de la lumière, du mouvement  et de la ville.  Jaillissent alors les huiles sur tissus d’ameublement rapportés de Louisiane, puis les collages de textes  sous les vues de Paris en jus d’huile.  L’occasion de faire chanter littérature et peinture, écriture, musique et mouvement. Et de se poser la question de la place de l’homme dans son environnement.

En 2017, Pour l’exposition Décalage en novembre 2017  à la Galerie Modern’art de Versailles, Jacqueline Chesta a choisi Lumières de Louisiane, une partie de son travail consacré à la nature : les huiles sur tissus imprimés rapportés de Louisiane. Elle y a associé les aquarelles  de paysage d’Ile de France ou du Kent, qu’elle connaît bien.  Les chênes verts  et les magnolias de Louisiane, les alligators des Bayous s’offrent avec luxuriance, tandis que les aquarelles florales du Parc floral de Vincennes ou des jardins anglais apportent  un paisible contraste tout en douceur et en charme fruité.

Jacqueline Chesta poursuit la technique du croquis spontané pour l’exploration des personnages aux terrasses de café, à l’huile sur toile ou à l’acrylique sur papier. Elle recherche la vérité du trait, juste, ouvert, incomplet…laissant celui qui regarde, imaginer le reste du tracé et recréer l’invisible. L’œuvre « Pause-Café », acrylique sur papier indéchirable, 170x120cm en est un exemple récent. Elle a été exposée en février 2018 au Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau au Grand Palais, dans le cadre d’Art Capital.

Membre du marché de la Création boulevard Edgar Quinet, Jacqueline Chesta expose régulièrement depuis 1996. Ses œuvres ont été de nombreuses fois primées et achetées par des collectionneurs de tous les pays : Etats Unis, Japon, Italie, Allemagne, Grande Bretagne, Australie, Grand Duché du Luxembourg….

 

 

 ENGLISH

 

Jacqueline CHESTA graduated in English at La Sorbonne Paris IV and got a diploma in International Relations from Sciences Po Paris before obtaining a Fulbright scholarship to study Newspaper journalism at Syracuse University, New York.

Throughout Jacqueline CHESTA’s varied career in journalism, arts and cultural management she has also enjoyed a selection of acting roles in stage and cinema, and has cultivated a parallel career as an award winning painter.

She studied art and living model at the Place des Vosges Public Art School in Paris.

She then spent 10 years practising water colour and its techniques at Jean Louis Morelle‘s studio in Montreuil. She has been practising wet on wet watercolour technique in her landscapes, still lives and popular genre scenes such as cafés and meeting places where people are happy to socialize.

In 2006 she started drawing sketches of people on the Metro and the RER in Paris. Croquis sur toile (sketches on canvas) is a series of oil paintings on nonprimed canvas. In May 2010 a selection of 36 sketches was published under the title: La Ligne B.

Then there was Paris Dessus Dessous, a duo show with the photographer Amadou Gaye at La Médiathèque de Fontenay-aux-Roses in March 2012.  Through vigorously brushed sketches, Jacqueline Chesta magnifies the daily routine of all sorts of underground characters in a very cheerful and appealing manner. In the same way, in June 2014, her solo exhibition, CroquenRame, at the Paris Mairie du 7ème arrondissement, expresses a lively outlook on public transport.

Since 2013, still sketching on the metro, she has now been drawing people everywhere in cities. That started another series entitled “the soul of cities”, oil paintings with collages, mixing art, poetry and literature.

In February 2018 she was selected by the Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau, to exhibit one large painting on paper at Art Capital, in the Grand Palais in Paris:  Pause-Café, 170x120cm, acrylic on tear proof paper, 2018.

An active member of the Montparnasse Artists Market, she has been showing her work boulevard Edgar Quinet every Sunday since 1996. She is also a member of several painters’ societies. She is a member of Delignes en ligne, a group of artists and draftsmen sketching on the metro. A collective book of drawings, “De lignes en ligne, l’art discret du croquis de métro”, was published by Eyrolles in October 2015. An exhibition was then held at RATP (Paris public transportation company) premises.

 

Prizes and awards 

Jan 1996 Watercolour Prize of Chatenay-Malabry’s 41st Artshow.

1999 -2006 Aux Fruits des Arts gallery in Meudon.

Sept 2000,  Prize of the Versailles Compagnie Régionale des Commissaires aux comptes

October 2000, 2015  Paris City Hall art exhibition.

June 2001 she got the award from the City of Versailles for a water colour entitled La Taverne Moritz, café concert, around 1867.

2002 La Maison des Arts de Bagneux exhibited a series of her cafés watercolours.

2004  Cafés and Guinguettes at France Télécom Espace Alleray.

2005  personal exhibition in Lagny sur Marne, Maison fluviale during the Marne Festival.

May 2006 Bronze Medal Award from the Arts Sciences et Lettres society at Grand Hotel Scribe, Paris.

She was filmed for a French Television program on Brasseries de Montparnasse on France 3 tv channel in 2006.

 Other recent solo shows

August 2012 « A Flavour of Paris », Maison de Macarty, New Orleans Louisiana

Dec 2012         Passerelle 2012, Maison des Arts de Châtillon.

Mars 2013      Galerie 75m2 d’Arts, Olivet

June 2013       Lumières de Louisiane, Maison des Arts de Bagneux.

Sept 2013       Espace Kaméléon, Lumières de Louisiane. Paris

2014                  CroquEnrame, Mairie du 7ème arrondissement, Paris

2017                  Galerie Art et Société, « the soul of Cities »,  rue du Pont Louis Philippe, Paris

Among her collective shows since 1993

Fév. 2018        Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau, Art Capital, 50thedition, Grand Palais, Paris.

Déc. 2017        l’Art à Fontenay, médiathèque de Fontenay-aux-Roses

Nov. 2017       Décalage, a duo show with the sculptor Michel DEROZIER, Galerie Modern’Art, Versailles

2016                  Salon d’Antony,  Salon de Sceaux,  Parc Floral de Vincennes.

2015, 2017      Parc Floral de Vincennes, Iris, with  FranceIris,  then Florilège

2012                  Passerelle 2012, Maison des Arts de Châtillon

2010-2014        Le Marché des Arts, Campo Santo, d’Orléans

Juillet 2010     Les Artistes de Montparnasse à Fond de Gras, Differdange, Luxembourg

Mai 2010         14ème Marché d’Art de La Perrière, Orne

Mai 2010         Les Arts dans la Rue, parc Richelieu, Bagneux

2010, 2011      Salon des Artistes Châtillonnais

2009, 2014      Centre Culturel  Schungfabrik de Kayl, Grand Duché de Luxembourg

2002                  Maison des Arts de Bagneux

2000                  Mairie de Paris

1998                  XXXIème  Salon de Bourg-la-Reine

1996-1997       Salons de Chatenay-Malabry